8 coûts cachés du Cloud à connaître !

Angélique
Angélique Tavaud
16 octobre 2020

Choisir sa solution d'hébergement web sur du Cloud public est souvent synonyme d'abonnement mensuel, un choix qui semble sans surprise en termes de respect de votre budget mais avez-vous bien anticipé vos besoins ? Quelles sont les demandes qui entraînent des dépenses additionnelles ?

Quels sont les coûts cachés du Cloud ?

Voici une liste non exhaustive de dépenses supplémentaires que vous pourrez désormais anticiper !

  1. Le sur-dimensionnement : partez du principe qu'il est plus facile d'augmenter les ressources en fonction de votre besoin plutôt que l'inverse !
  2. La consultation des données, le stockage est inclus, la consultation quant à elle implique des coûts supplémentaires
  3. Le déploiement d'outils à la carte tels que Kubernetes par exemple
  4. La localisation de vos serveurs peut également faire fluctuer vos mensualités
  5. La migration de vos données vers un autre datacenter 
  6. Le transfert des données ou réversibilité est une nouvelle source de dépense
  7. Tout changement de configuration lié au dimensionnement du projet conduit à une hausse de la facture
  8. La maintenance ou infogérance est un service clé souvent non inclus dans les offres d'hébergement Cloud 

En conclusion, l'important avant de souscrire à une offre d'hébergement en Cloud privé ou public est de définir clairement quels sont vos besoins. Pour vous y aider vous pouvez télécharger notre modèle de cahier des charges dédié au hosting ou nous contacter directement pour en discuter.

Besoin de conseils concernant votre hébergement web ? Contactez-nous !
Définissez facilement vos besoins d'hébergement et d'infogérance en téléchargement notre modèle de cahier des charges Télécharger le modèle

A lire aussi

Cloud ou pas cloud ?
Le rôle de la DSI dans la stratégie d'entreprise
Voir tous les articles